Un nouveau regard sur notre école

En septembre dernier, l’Athénée Royal de Waimes faisait découvrir ses installations et sa philosophie à un hôte venu d’un autre continent.

Martin Kaboré vit au Burkina Faso. D’une superficie neuf fois supérieure à la Belgique, ce pays situé en Afrique de l’Ouest compte près de 20 millions d’habitants. Martin est employé dans un atelier de menuiserie. En dehors de cette activité professionnelle, il travaille à mi-temps comme éducateur depuis 23 ans dans un établissement scolaire d’enseignement secondaire général, le Collège St-Joseph Moukassa situé à Koudougou, 3e ville du pays.

Notre visiteur a été surpris du nombre restreint d’élèves dans certaines classes. En effet, son établissement accueille pas moins de 1165 élèves (43% de filles et 57 % de garçons) répartis dans 19 classes. Imaginez, une moyenne de 61 élèves par classe !

Pendant toute la durée de la visite, il a été guidé par Monsieur Blaimont, éducateur, qui avait pu organiser cette découverte de l’A.R. Waimes suite à une rencontre dans le cadre privé. Martin a eu l’occasion de discuter avec quelques personnes notamment Monsieur Goffin (professeur d’électricité) avec lequel il a pu converser longuement de l’organisation de l’école et de la spécificité des cours techniques.

Il s’est montré ravi de découvrir un établissement d’enseignement secondaire si différent de celui dans lequel il travaille même si, comme il le faisait remarquer, «Nous intervenons de façon similaire auprès de nos élèves : en étant à leur écoute et en tentant de mettre en place des stratégies d’action pour les aider».

Qui sait si une quelconque collaboration entre ce collège africain et l’Athénée de Waimes pourrait voir le jour dans les années à venir … ?

 

B.Blaimont

                 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someonePrint this page

Vous aimerez aussi...